battant


battant

1. battant [ batɑ̃ ] n. m.
XIIIe; de battre
1Pièce métallique en massue suspendue à l'intérieur d'une cloche contre les parois de laquelle elle vient frapper.
2Partie d'une porte, d'une fenêtre, d'un meuble, mobile sur ses gonds. vantail. Porte à double battant. « Les deux battants vitrés de la porte-fenêtre » (Colette). Ouvrir une porte à deux battants.
3Pièce mobile, qui vient battre sur une autre. Battant de moulin, de métier à tisser, de trémie. traquet. Battant d'un loquet. clenche.
4Mar. Battant d'un pavillon, sa dimension horizontale (qui bat au gré du vent).
⊗ CONTR. Guindant. battant 2. battant, ante [ batɑ̃, ɑ̃t ] adj.
• 1762; de battre
Qui bat. Pluie battante, très violente. Porte battante : porte qui se referme d'elle-même. — Le cœur battant : avec une grande émotion. « Des maîtres que nous n'abordons jamais que chapeau bas et cœur battant » (Duhamel).
Loc. adv. Tambour battant : au son du tambour. Fig. Rapidement, rondement. Mener une affaire tambour battant.
battant 3. battant, ante [ batɑ̃, ɑ̃t ] n.
• 1907; de battre trans., p.-ê. d'apr. angl. battling « combatif »
Sport Sportif qui se signale par sa combativité. Par ext. (1967) Personnalité très combative (généralt dans le monde des affaires). C'est un battant, une battante.

battant nom masculin Chacun des deux montants verticaux d'un vantail de fenêtre à la française. (Le montant latéral ferré sur le dormant est le battant de noix ; le montant médian du côté de l'ouverture est le battant de meneau.) Vantail d'une porte. Pièce métallique fixée à l'intérieur ou à l'extérieur d'une cloche et destinée à la frapper. Argot. Cœur. Marine Longueur de la partie flottante d'un pavillon. Serrurerie Dans un loquet, pièce qu'on soulève et qui ferme en retombant. Textiles Pièce en bois ou en métal supportant le peigne du métier à tisser et animée d'un mouvement d'oscillation qui permet la frappe de la duite après son insertion. ● battant (expressions) nom masculin Battant de crosse, anneau de métal fixé à la crosse du fusil et sur lequel est accrochée la bretelle. ● battant (synonymes) nom masculin Chacun des deux montants verticaux d'un vantail de fenêtre à...
Synonymes :
Serrurerie. Dans un loquet, pièce qu'on soulève et qui ferme en...
Synonymes :
battant, battante adjectif Se dit des sols sensibles à l'effet de battance, ou de ce qui produit cet effet. ● battant, battante (expressions) adjectif Artillerie battante, artillerie d'un navire dont les canons sont en mesure de battre l'objectif qui leur est assigné. Le cœur battant, avec une émotion intense : Attendre un résultat le cœur battant. Pluie battante, qui tombe avec violence. Porte battante, porte à un ou deux battants libres, qui se referment d'eux-mêmes. Tambour battant, sans laisser de répit, vivement, rudement. Métier battant, métier à tisser en activité. ● battant, battante (synonymes) adjectif Pluie battante
Synonymes :
battant, battante nom Personne très combative et dynamique. ● battant, battante (synonymes) nom Personne très combative et dynamique.
Synonymes :

battant, ante
adj. Qui bat. Pluie battante, abondante et violente. Porte battante, qui se referme d'elle-même.
|| Fig. Faire une chose tambour battant, avec célérité et autorité.
————————
battant, ante
n. Sportif particulièrement combatif.
|| Personne énergique, qui aime à combattre. Cet homme politique est un battant.
————————
battant
n. m.
d1./d Marteau intérieur d'une cloche.
d2./d Vantail d'une porte ou d'une fenêtre. Ouvrir une porte à deux battants.
d3./d MAR Dimension horizontale d'un pavillon, qui bat au vent.
d4./d (Maurice) Battant de la lame ou (Réunion) battant des lames: niveau atteint par la mer sur une plage.

I.
⇒BATTANT1, subst. masc.
A.— TECHNOLOGIE
1. Pièce métallique mobile suspendue à l'intérieur d'une cloche dont elle frappe et fait résonner la paroi :
1. La suggestion y naît irrésistiblement comme la vibration que le battant de la cloche imprime au bronze, dès qu'il le heurte.
HUYGHE, Dialogue avec le visible, 1955, p. 220.
2. Partie mobile d'une porte, d'une fenêtre, d'un meuble, etc. Ouvrir à deux battants :
2. La gâchette de cuivre fit un bruit d'amorce quand le suisse ferma le battant de la chaire.
J. PÉLADAN, Le Vice suprême, 1884, p. 221.
3. Quand il l'eut reposée chez elle, il revint dans la chambre de son fils prendre ce qu'il désirait, c'est-à-dire les dossiers qui chargeaient le battant d'un secrétaire, ...
DRUON, Les Grandes familles, 1948, p. 125.
3. Pièce mobile d'une machine, d'un métier ou d'un instrument quelconque :
4. Là, se dressaient les boiseries compliquées d'un métier de tisserand. Elle [la Galtière] s'assit ... glissa ses deux pieds nus le long des marches, pédales grossières ... posa la main à la poignée du battant et travailla.
F. FABRE, Mon oncle Célestin, 1881, p. 96.
B.— SP. [En parlant d'une pers. p. ex. dans le lang. de la boxe] Sportif, athlète qui aime attaquer, qui fait preuve de panache :
5. ... il est inutile, pour le plaisir de faire durer un combat inégal, de risquer d'abîmer un battant d'avenir.
L'Œuvre, 24 janv. 1941.
C.— Arg. La langue, le cœur, l'estomac :
6. Rien dans le battant, je suis à jeun.
LARCH. 1872, p. 43.
7. ... il se décidait pas à ressusciter ... le battant ralentissait.
A. SIMONIN, Touchez pas au grisbi, 1953, p. 164.
PRONONC. :[].
II.
⇒BATTANT2, ANTE, part. prés. et adj.
I.— Part. prés. de battre.
II.— Adjectif
A.— Qui bat, qui frappe avec violence :
1. — Demain nous chasserons le chevreuil dit le marquis pendant la retraite qui se faisait par une pluie battante; ...
LA HÊTRAIE, La Chasse, vén., fauconn., 1945, p. 190.
Loc. À l'heure battante. À l'heure précise.
B.— Qui va et vient alternativement d'un point à un autre :
2. Elle [sœur Octavie] ... courait le village, la coiffe battante, avec le bruit querelleur de son grand chapelet...
A. DAUDET, L'Évangéliste, 1883, p. 108.
3. ... des petits tambours dont un bout de la corde ... forme la queue battante de l'instrument.
A. SCHAEFFNER, Les Orig. des instruments de mus., 1936, p. 29.
En partic. Porte battante. Porte qui se referme d'elle-même.
Spéc. Métier battant. Métier qui fonctionne, qui est en activité :
4. On possède actuellement en France les plus belles manufactures de soieries et de draps qu'il y ait au monde : peut-être les doit-on aux sages encouragements de Colbert. Il avança 2 000 francs aux manufacturiers par chaque métier battant; ...
SAY, Traité d'écon. pol., 1832, p. 189.
C.— Qui bat très fort, qui palpite ou qui est animé de mouvements répétés et vifs. Cœur battant, paupières battantes :
5. Et du matin au soir on va et vient, fouillant la terre, cherchant la veine où le suc abonde, et dans le crépuscule arrivé tout fume : le front penché des hommes, le flanc battant des bœufs et l'humus inférieur mis à nu, ...
PESQUIDOUX, Chez nous, 1921, p. 108.
6. C'est un poker infernal qui oppose ainsi deux joueurs aux mains moites, à la gorge serrée et aux tempes battantes.
A. BEAUFRE, Dissuasion et stratégie, 1964, p. 75.
Au fig. :
7. Cette visite [à Mme Dalleray] ... formait dans sa mémoire un point battant et sensible, dont il [Philippe] précipitait ou calmait à son gré la fièvre bénigne.
COLETTE, Le Blé en herbe, 1923, p. 13.
Spéc., MUS. Anche battante (cf. anche).
D.— Locutions
1. Mener tambour battant ou mener battant. Poursuivre l'ennemi sans relâche :
8. Il [l'ennemi] fut mené battant tout le reste de la soirée. Toute la nuit il continua sa retraite sur Vicence.
LAS CASES, Le Mémorial de Sainte-Hélène, t. 1, 1823, p. 397.
Tambour battant. Vivement, avec rapidité :
9. Dans une circonstance analogue, saint Ignace avait conduit l'affaire tambour battant.
BREMOND, Hist. littér. du sentiment relig. en France, t. 3, 1921, p. 207.
2. Battant neuf. Flambant neuf :
10. ... une étoffe fanée et déchirée ne me chagrine pas le moins du monde, si elle est belle; au contraire, ce qui est battant neuf me gêne...
GREEN, Journal, 1938, p. 135.
PRONONC. :[].
ÉTYMOL. ET HIST.
I.— 1. Gérondif a) 1165-70 « avec rapidité » (CHR. DE TROYES, Erec et Enide, éd. W. Foerster, 6181 dans T.-L. : Trestoz li pueples i acort, Qu'a pié que a cheval batant); b) apr. 1578 « que l'on bat » (BRANT., Des div. duels dans GDF. Compl. : En trompettes sonnantes et tambourins battants); 1690 tambour battant « au vu et su de tout le monde » (FUR.) et 1833 mener qqn tambour battant « presser qqn, le mener rondement » (MÉRIMÉE, Mosaïque, p. 248); 2. 1165-70 adj. verbal « neuf, frais » (CHR. DE TROYES, Chevalier lion, éd. W. Foerster, 1355 dans T.-L. [v. aussi rem. de l'éd.] : Celes ranpones a sejor Li sont el cuer batanz et fresches); d'où 1690 battant neuf (FUR.).
II.— Subst. 1. ca 1279 désigne diverses pièces d'instruments ou de machines ici « taquet de moulin » (LAURENT, Somme, ms. Troyes, f° 18 r° dans GDF. Compl. : Ly batans du molin); 1606 « clenche de loquet » (NICOT); 2. 1380 « objet qui retombe en frappant » (CONTY, Prob. d'Arist., B.N. 210, f° 168 a dans GDF. Compl. : Comme quant le batent qui est de fer fiert la chose qui est de matiere sonnable) en partic. 1680 battant de cloche (RICH.); 3. 1680 menuis. (Ibid. : Batant. Morceau de bois qui bat, & porte sur un autre [Batant de fenêtre, d'armoire]); 4. 1690 mar. (FUR. : Battant [...] est la longueur du pavillon qui voltige en l'air).
Gérondif, adj. verbal et part. prés. substantivé de battre; I 1 gérondif pris adverbialement (fréq. avec les verbes de mouvement : cf. corant, errant, poignant, brochant, ferant, Stimming dans Z. rom. Philol., t. 10, p. 54); la notion de « promptitude » est issue de celle de « heurt », c.-à-d. de « mouvement prompt », cf. esp. de golpo « rapidement » (O. J. TALLGREN, L'expression fig. adv. de l'idée de promptitude dans Neuphilol. Mitt., p. 119).
STAT. — Fréq. abs. littér. :1 767. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 1 176, b) 3 508; XXe s. : a) 3 647, b) 2 437.
BBG. — DARM. Vie 1932, p. 111. — GOTTSCH. Redens. 1930, p. 319. — LYER (S.). Part. prés. actif avec le sens passif. Archivum Romanicum. 1932, t. 16, p. 283. — SAIN. Lang. par. 1920, p. 526.

1. battant [batɑ̃] n. m.
ÉTYM. V. 1279, « traquet de moulin »; de battre.
1 (1380). Pièce métallique en forme de massue, suspendue à l'intérieur d'une cloche contre les parois de laquelle elle vient frapper. || La cloche mise en branle, le battant en frappe les parois et les fait résonner. || Le battant est suspendu à un anneau ( Bélière) et à une bande de cuir ( Brayer). || L'œil d'un battant de cloche.
1 (…) des hommes surgissent, qui se mettent à sonner à toute volée, en maniant les battants comme des heurtoirs. Ding, ding, ding, ding, ils frappent l'airain avec une rapidité frénétique.
Loti, Figures et Choses, « Passage de procession », p. 109.
2 (1680). Partie (d'un panneau double) mobile sur des gonds. || Le battant d'une porte, d'une fenêtre; les battants d'un meuble. Vantail. || Les battants se ferment l'un sur l'autre ou sur un montant fixe. Battement, battée, couvre-joint, feuillure, gueule, liteau. — ☑ Loc. Ouvrir une porte à deux battants.
2 Place de Notre-Dame-des-Victoires, ils furent surpris de voir ouverte à deux battants la porte de l'église.
Martin du Gard, les Thibault, t. VII, p. 302.
3 Antoine, interrompu, s'était levé. La mine hargneuse, il entr'ouvrit le battant.
Martin du Gard, les Thibault, t. V, p. 166.
4 Elle ouvrit largement les deux battants vitrés de la porte-fenêtre (…)
Colette, la Fin de Chéri, p. 62.
4.1 (…) la porte de l'immeuble qui fait le coin de la rue n'est pas tout à fait fermée — non pas entrebaillée non plus, mais son battant mobile juste poussé contre le battant fixe, plus étroit, laissant entre eux peut-être un interstice de quelques centimètres, une raie verticale d'obscurité.
A. Robbe-Grillet, Dans le labyrinthe, p. 20-21.
5 Un battant accable l'autre et ne le lâche plus. La porte de l'armoire s'est refermée.
Henri Michaux, La nuit remue, p. 7.
Par ext. Volet (d'une table, d'un comptoir) qui se lève et s'abaisse à volonté. Abattant.
3 (XIIIe; premier sens attesté). Techn. (dans divers instruments ou machines). Pièce mobile, qui vient battre sur une autre. || Battant de moulin, de trémie. Traquet. || Le battant d'un fléau. Battoir. || Le battant d'un loquet. Clenche. || Battant brocheur, pour le tissage des étoffes brochées. Brocheur.Battant grenadière et battant de crosse d'un fusil : anneaux qui fixent la bretelle aux deux extrémités du fusil.
4 (1690). Mar. || Battant d'un pavillon : longueur de la partie du pavillon qui flotte librement, bat au gré du vent. || Battant d'une voile aurique (contr. : guindant).
5 Argot. Cœur. || Je n'entends pas son battant. Palpitant.
(1872). Estomac. || Ne rien avoir dans le battant.
————————
2. battant, ante [batɑ̃, ɑ̃t] adj.
ÉTYM. 1165, fig., « neuf » (→ ci-dessous battant neuf, XVIe); de battre.
Qui bat (dans quelques emplois). Battre (II.). || Pluie battante, très violente. Pluie.Porte battante : porte qui se referme d'elle-même. || Derrière la porte de son cabinet de consultation, il y a une porte battante rembourrée qui empêche d'entendre les conversations.
0.1 Tel qui a tiré ses rideaux avant de se coucher sur un ciel fourmillant d'étoiles, est réveillé le matin au bruit d'une pluie battante, et souvent les dispositions de notre âme ont autant changé que celles du temps.
Proust, Jean Santeuil, Pl., p. 652.
Loc. Vx. À l'heure battante (ou battant) : à l'heure précise. Pétant, sonnant, tapant. || À six heures battantes (ou battant). Heure (infra cit. 26, et rem.).
Le cœur battant : avec une grande émotion. Battre (II., 5.).
Battant neuf : tout neuf. Battre (cit. 51, 52 et supra).REM. Dans cet emploi, battant reste le plus souvent invariable, mais peut s'accorder, ainsi que l'adj. Une maison battant neuf, battant neuve ou battante neuve. Des costumes battant neuf, battant neufs ou battants neufs.
(XVIe, tambourins battant). Vx. || Un tambour battant, qui bat, qui joue.
1 Depuis le Pont-Neuf jusqu'à la frontière,
Il suivit nu-pieds les tambours battants.
Laurent-Pichat, Avant le jour, in Littré, Dict., art. Tambour.
Loc. adv. Tambour battant; tambours battants : au son du tambour, des tambours. Battre (infra cit. 50; tambour battant, invar.).
2 Le roi ayant fait passer les troupes en revue devant lui, tambour battant et trompettes sonnantes, pour aller au lieu de l'attaque.
Pellisson, in Littré, Dict., art. Tambour.
(1883). Fig. Rapidement, rondement. || Mener une affaire tambour battant.
————————
3. battant [batɑ̃] n. m. et adj.
ÉTYM. 1907, in Petiot; de battre, trans., p.-ê. d'après l'angl. battling « combatif ».
1 Sports. Sportif qui se signale par sa combativité. || « L'escrimeur est un battant, toujours prêt à l'attaque et à la contre-attaque » (le Monde, 1er nov. 1966).
1 (…) elle lui rappelait ces ardents petits battants des rings, si hargneux, insaisissables, toujours sur l'homme, dépourvus du véritable punch, mais avec qui on peut être sûr qu'un combat ira jusqu'à la limite.
Georges Conchon, l'Amour en face, p. 72.
2 (1967). Par ext. Personnalité très combative. || « Un battant dont la puissance de travail n'a cessé d'impressionner tous les membres du bureau politique » (le Nouvel Obs., 11 déc. 1972).Adjectif :
2 À quarante-deux ans, ce policier zélé et battant, dont bien des hommes souhaitaient la mort, rêvait… de se retirer dans le Vermont avec sa femme et ses deux fils, et là, de regarder fleurir les pommiers.
Jeanne Cordelier, la Passagère, p. 183.
REM. Le fém. battante [batɑ̃t] est virtuel.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • battant — battant, ante 1. (ba tan, tan t ) adj. 1°   Qui bat, qui aime à battre. •   Je ne suis point battant de peur d être battu, MOL. Sgan. 17.    Mener battant, poursuivre sans relâche l ennemi qu on a vaincu. Les Français repoussèrent les ennemis et… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Battant — (homonymie) Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Battant est le nom d un des plus vieux quartiers de Besançon, situé sur la rive droite du Doubs, au nord du méandre où la ville s est d abord… …   Wikipédia en Français

  • battant — BATTANT. s. m. Espèce de marteau en forme de massue, qui frappe de côté et d autre dans l intérieur d une cloche. On disoit autrefois Batail.Battant, se dit aussi De chaque partie d une porte qui s ouvre en deux. Une porte à deux battans. Ouvrir… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • battant-l'œil — ⇒BATTANT L ŒIL, subst. masc. Vx et fam. Ancienne coiffure féminine dont le bord retombe sur les yeux : • La facile épouse [Mme Greuze], dont les nombreuses fragilités sont racontées tout au long dans un mémoire du mari, est représentée… …   Encyclopédie Universelle

  • battant — Battant. s. m. Espece de marteau qui pend dans le milieu d une cloche, & qui sert à la faire sonner. Cette cloche n a point de battant. On l appelle aussi Batail. On appelle aussi, Une porte à deux battants, Une porte brisée à deux volets qui se… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • BATTANT — ANTE. adj. Qui bat. Il ne s emploie guère que dans les locutions suivantes :  Métier battant, Métier à ourdir qui est actuellement en activité.  Porte battante, Porte qui se referme d elle même ; Châssis qu on met devant les portes des chambres,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • battant — nm. (de porte, de fenêtre, de volet, de meuble) ; vantail : BATAN nm. (Albanais.001b, Saxel.002) / ê (001a) / in (Villards Thônes.028). E. : Balancier, Scie. A1) vantail, volet (partie d un tout) : vintyô nm. (Annecy, Thônes), vêtyô… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • BATTANT — s. m. Espèce de marteau en forme de massue, qui frappe de côté et d autre dans l intérieur d une cloche, quand on la met en branle. BATTANT, se dit aussi de Chaque partie d une porte qui s ouvre en deux. Une porte à deux battants. Ouvrir les deux …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • BATTANT — n. m. Espèce de marteau en forme de massue qui frappe de côté et d’autre dans l’intérieur d’une cloche quand on la met en branle. Il se dit aussi de Chaque partie d’une porte qui s’ouvre en deux. Une porte à deux battants. Ouvrir les deux… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • battant — loc. Langue bien pendue : Mon avocat, quel battant il a ! / Cœur ; palpitant. [m1]□ n. et adj. Dynamique, ambitieux : Ce petit jeunot, c est un battant …   Dictionnaire du Français argotique et populaire


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.